Éducation créatrice

 

un métier, une attitude…

L’atelier le Temps de Peindre  fait partie des nombreux Closlieu créés en France et à l’étranger depuis plus de soixante ans.

 ” En créant le Closlieu, Arno Stern a donné à son activité l’appellation  “Education Créatrice”. Il indiquait par là qu’il s’agit, à l’opposé du conditionnement à la dépendance, d’une initiation à l’autonomie de l’individu. Il tenait à mettre l’accent sur le fait que le développement personnel est lié à l’expérience sociale. Ainsi, l’activité, dans le Closlieu permet à l’individu de se réaliser, parmi les autres et non contre les autres.

Si le Closlieu est la patrie de la Formulation – parce qu’il la suscite et lui donne toute son ampleur – l’expérience de comportement de ceux qui viennent y peindre, dans un groupe formé de gens divers, a un prolongement durable dans la vie de tous les jours.

L’être créatif est un être équilibré, le contraire d’un individu agressif et d’un individu désespéré.

C’est dans ce sens qu’il convient de comprendre le terme “Éducation Créatrice”

 

La Sémiologie de l’Expression est une science nouvelle. Son étude porte sur des phénomènes, jusque là ignorés, dont la connaissance est de nature à transformer le regard sur la Trace.

 

L’étude sémiologique s’intéresse aux caractéristiques universelles de l’acte traceur. Elle s’abstient de toute interprétation subjective.

Elle révèle une manifestation appelée “la Formulation”.

La Formulation est une manifestation complexe, originale, structurée et universelle.

Les conditions propices à l’émergence de la  Formulation sont :

1° un lieu mettant la personne à l’abri des pressions et des influences.

2° la présence des autres, non pas en tant que spectateurs mais comme des compagnons de jeu qui acquiescent à l’émission, lui confèrent son caractère de non-communication et de normalité.

3° la présence d’un praticien ne faisant pas figure de référence, ni de récepteur pour ce qui est formulé. Son rôle est celui d’un servant.

C’est dans le “Closlieu” que ces conditions se trouvent réunies.

La Formulation n’est ni tributaire, ni caractéristique d’un milieu socioculturel particulier. Elle n’est pas le fruit d’un apprentissage, mais seulement d’un entraînement qui développe des aptitudes innées et les oriente vers cette manifestation au lieu de la création d’œuvres servant à la communication.

2 – Caractéristiques de la Formulation…

La Formulation naît très tôt parmi les besoins des tout-petits enfants. Elle évolue selon un parcours programmé et ne tarit jamais.

Elle possède un répertoire de figures qui lui est propre. Elle est distincte de l’art dont elle n’emprunte ni les éléments, ni les lois, ni les habitudes.

3 – Pratique de la Formulation…

La pratique de la Formulation – un jeu qui n’est pas une thérapie – satisfait des nécessités inassouvies. Il en résulte un équilibre et un épanouissement qui fortifient la personnalité.

Cette pratique développe aussi un grand savoir-faire et la conscience de capacités engageant profondément la personne, quel que soit son âge, son expérience, sa situation.

Celui qui pratique la Formulation se libère de la dépendance de modèles et développe une autonomie positive.

Celui qui se réalise dans ce jeu naturel ne recourt pas à la violence pour s’affirmer, ne cherche pas refuge dans la drogue pour se consoler, se soulager. L’acte de Formulation est vital et, dans les conditions du Closlieu, il développe le besoin d’affirmation de soi en même temps que la relation aux autres, dans un parfait équilibre excluant la compétition.